Dermopigmentation médicale,  On parle de nous

Octobre Rose et la dermopigmentation réparatrice d’aréoles

Article de Sylvaine Cohen de jevouschouchoute.fr

Retrouver sa féminité, plusieurs chemins:

Il y aura cette année bien sur les événements devenus réguliers au profit d’octobre rose 2019. Courses des femmes, des jeunes filles d’une part, opérations commerciales, informations d’autre part. JVC a souhaité cette année mettre l’accent sur la féminité retrouvée après le temps du soin purement médical.

Dans un contexte aussi difficile, comment ne pas s’oublier lorsqu’on ne pense qu’à rester en vie. Quand le pic de la maladie s’éloigne, certaines femmes peuvent ressentir le besoin de se retrouver. Approcher à nouveau le corps d’avant. La dermo-pigmentation médicale après reconstruction du sein peut être l’un de ces chemins pour retrouver sa féminité.

INK-ME-UP.COM est la seule plateforme en France qui référence les praticiens diplômés respectant les normes d’hygiène en vigueur et les informations concernant la provenance de leurs pigments. Ces experts en dermo-pigmentation médicale et esthétique sont là après la reconstruction mammaire qui touche 650000 femmes en France.

Pourtant seules 40% des femmes osent avoir recours à cette pratique de tatouage médical par manque d’informations principalement.

Après une reconstruction par « implant mammaire » d’une part ou par « lambeau »d’autre part, l’étape finale consiste à camoufler les cicatrices liées à la chirurgie. Il s’agit dont de reconstruire son aréole mammaire. Cela peut se faire, par dermopigmentation. En effet, cette méthode permet de reconstruire des surfaces endommagées en recréant l’illusion d’une aréole normale par des techniques de dessin en relief.

Pratiqué sous crème anesthésiante et sous pansement occlusif, la technique est indolore et tient de 2 à 4 ans.

La couleur s’estompant, on peut sans danger renouveler si nécessaire.

 

Lien de votre article en entier sur: https://jevouschouchoute.fr/2019/09/28/octobre-rose-revient-parce-quil-y-a-encore-tant-a-faire/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *